Vous êtes ici : Accueil > ACTUALITÉS > Le CEA dans le Top 100 mondial des acteurs de l’innovation

Actualité | Focus | Innovation pour l'industrie | Technologies

Valorisation & excellence scientifique

Le CEA dans le Top 100 mondial des acteurs de l’innovation


​Pour la septième année consécutive, le CEA figure parmi les 100 premiers acteurs mondiaux de l’innovation grâce à sa politique volontariste en matière de propriété intellectuelle. Il est le seul organisme de recherche français à figurer dans le classement Clarivate 2017. Retour sur une année dynamique en matière de valorisation.

Publié le 25 janvier 2018
Clarivate Analytics, (1) publie le 25 janvier 2018 le classement des 100 entreprises et organismes qu’elle juge les plus innovants au monde. Pour la septième année consécutive, le CEA figure dans ce palmarès au côté de grandes entreprises de rang international et de quelques organismes de recherche ainsi distingués.
(1)  ancienne activité Propriété intellectuelle & Science de la société Thomson Reuters.

Le CEA au sein du Top100

Le CEA est le seul organisme de recherche parmi les sept acteurs français classés dans le Top 100 mondial des acteurs de l’innovation réalisé par Clarivate (ex. Thomson Reuters). Alstom, Arkema, Safran, Safran, Saint-Gobain, Thalès et Total figurent également au classement.
Trois organismes de recherche figurent au palmarès : le CEA, les instituts Fraunhofer (Allemagne) et The Industrial Technology Research Institute (ITRI, Taiwan).
La France maintient son leadership en Europe (7% contre 10% l’année dernière) devant l’Allemagne (4 %) et la Suisse (3 %)  et après le Japon (39 %) qui poursuit sa progression  et les USA (36 %). Clasement cmplet sur : http://top100innovators.clarivate.com


Le CEA, acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation

Le CEA intervient dans quatre domaines : la défense et la sécurité, les énergies nucléaire et renouvelables, la recherche technologique pour l'industrie et la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie). S'appuyant sur une capacité d'expertise reconnue, le CEA participe à la mise en place de projets de collaboration avec de nombreux partenaires académiques et industriels. L’organisme compte actuellement près de 600 partenariats technologiques avec des industriels, de la startup au grand groupe, en passant par des PME et ETI.
Outre le classement TOP100 dans lequel il figure depuis sept ans, le CEA a été classé, en mars dernier, organisme public de recherche le plus innovant en Europe et deuxième au Monde dans le classement « Top 25 Global Innovators - Government », qui évalue les organisations publiques en fonction de l’impact de leur production scientifique et de leurs brevets.

Plus de 6400 familles de brevets actives au CEA

Depuis de nombreuses années, en s’appuyant sur un socle fort de compétences et d’expertises scientifiques reconnus à travers le monde entier, le CEA s’est constitué un portefeuille comportant actuellement plus de 6400 familles de brevets actives, dans les secteurs les plus à la pointe.
Ces brevets sont principalement déposés dans les domaines applicatifs de la microélectronique (semi-conducteurs), des nouvelles technologies de l’énergie (NTE), de l’instrumentation ou de la santé. Ils sont suivis par des ingénieurs brevets internes qui accompagnent les inventeurs à toutes les étapes du processus, depuis le dépôt de la demande de brevet à la gestion des titres, et garantissent ainsi un haut niveau de professionnalisme.
2017 : Plus de 750 demandes de brevets déposés par le CEA
La capacité du CEA à se renouveler, à toujours inventer et développer de nouvelles solutions, est un gage de sa solidité et de son implication dans les domaines phares où il excelle. Les industriels ne s’y trompent pas : ceux qui veulent continuer à se développer, ont conscience du côté extrêmement stratégique de leur investissement en R&D et ils n’hésitent pas à faire appel à un partenaire tel que le CEA car ils savent que l’innovation et la protection de celle-ci notamment par brevet est au cœur de son activité au soutien de leur compétitivité. En 2017, le CEA aura ainsi déposé plus de 750 demandes de brevets.
Club_Valo_CEA_2017-040.jpg
Remise du certificat de classement « Top 25 Global Innovators - Government » au CEA par Clarivate, Sept. 2017, Grenoble © CEA


 

2017 : 200ème startup

Le CEA mène depuis plus de vingt ans une politique active d’accompagnement à la création d’entreprise et d’essaimage auprès de ses chercheurs, ingénieurs et techniciens. Cette politique s’est traduite par la création de 200 startups depuis 1978, dont plus de 70 % sont encore en activité. La dynamique s’est encore accrue ces 5 dernières années avec 51 sociétés crées depuis 2012, dont 93 % sont encore en activité, un chiffre au-dessus de la moyenne.
En octobre 2017, la société Tridimeo a reçu de la part du CEA le trophée de la 200ème startup essaimée de ses laboratoires.
En savoir plus : http://www.cea.fr/presse/Pages/actualites-communiques/ntic/Tridimeo-200e-startup-CEA.aspx

A propos du classement Top100 Clivarate

Le Top 100 Clarivate prend en compte de toutes les entreprises et organismes de recherche ayant déposé au moins 100 brevets d’invention dans les cinq dernières années
Tous les brevets sont analysés selon trois critères : le taux de succès des brevets  (défini au regard du taux de délivrance des brevets par les offices), leur portée internationale (dépôt auprès des offices américain, japonais, européen et chinois) et leur influence (nombre de fois où un brevet d'origine est cité dans d’autres demandes de brevets).
Le rapport relatif à ce classement est à Clasement cmplet sur : http://top100innovators.clarivate.com


2017 : Un véhicule de financement performant

En mars 2017, Amundi, premier gestionnaire d’actifs européen en termes d’encours avec plus de 1 000 milliards d’euros sous gestion, et le CEA ont noué un partenariat et créent une société de gestion indépendante : Supernova Invest. 
Supernova Invest a pour ambition de devenir un acteur clé du capital-investissement dédié à l’innovation technologique à tous les stades de maturité des sociétés innovantes, des start-up en amorçage aux sociétés matures. La société propose ainsi au marché une gamme de fonds couvrant l’ensemble des besoins en matière d’innovations technologiques. 
En savoir plus : http://www.cea.fr/presse/Pages/actualites-communiques/institutionnel/Amundi-et-CEA-supernova.aspx
 

2017 : Technologies de souveraineté, innovation et transversalité

« Retour sur une année de recherche : 2017 » de la revue Défis du CEA.
En savoir plus : http://www.cea.fr/multimedia/Documents/publications/les-defis-du-cea/CEA_bestof2017.pdf



Haut de page

Haut de page