Vous êtes ici : Accueil > INNOVATION INDUSTRIELLE > DÉMONSTRATEURS > Cytonote un capteur CMOS de 29,4 mm2

Articles & Dossiers | Focus | Article | Nouvelles technologies


Cytonote - Iprasense

Cytonote - Iprasense

Compatible avec n’importe quelle flasque, ce mini microscope localisable directement dans l’incubateur enregistre des images, réalise des films et caractérise la culture cellulaire : vitesse de division, viabilité, migration et comptage sur de longues périodes. Un simple coup d’œil sur écran permet de suivre jusqu’à 20 000 cellules grâce à un capteur CMOS de 29,4 mm2. 
Cette technologie à bas coût séduit également pour sa forme ultra-compacte et robuste.  

Publié le 24 février 2017

Plus de 20 000 cellules en un seul coup d'œil !

Qu'est-ce que Cytonote d'Iprasense ? 
Compatible avec n’importe quelle flasque, ce mini microscope localisable directement dans l’incubateur enregistre des images, réalise des films et caractérise la culture cellulaire : vitesse de division, viabilité, migration et comptage sur de longues périodes. Un simple coup d’œil sur écran permet de suivre jusqu’à 20 000 cellules grâce à un capteur CMOS de 29,4 mm2.
Cette technologie à bas coût séduit également pour sa forme ultra-compacte et robuste. 


Applications : 

  • Suivi de bio-procédés : culture cellulaire suivi en incubateurs
  • Détections de bacteries, virus et nanoparticules 
  • Pharmacologie et suivi de toxicité
  • Biologie fondamentale
  • Test R&D


Nouveauté :

Le Cytonote, développé en partenariat avec Iprasense, propose un grand champ de vision de 29,4 mm2, soit plusieurs milliers de cellules par image. Chaque mini lecteur est équipé d’une LEDs et d’un capteur CMOS qui traquent et enregistrent sous forme de vidéos l’activité et l’évolution des cultures cellulaires sans marquage. Aucun ajustement ni aucune configuration n’est requis, les algorithmes conçus par les chercheurs du Leti s’occupent de tout.

Le Leti a développé une technologie d’imagerie sans lentille pour augmenter le champ visuel par dix par rapport au microscope. Les images exploitables à l’écran sont obtenues grâce à une reconstruction holographique. La lumière émise par une LED, diffractée par les cellules, dessine un motif hologramme enregistré par le capteur CMOS. Pour reconstruire les images obtenues à partir de ces patterns de diffraction, les chercheurs ont développé des algorithmes holographiques. Économique et ergonomique, son format de 132 cm2 s’adapte à toutes les surfaces de travail. Très pratique, le Cytonote fonctionne avec n’importe quel support de culture et offre une image nette et très contrastée.


Brevets : 
 Une dizaine de brevets