Vous êtes ici : Accueil > RECHERCHE APPLIQUÉE > INFRASTRUCTURES > Plate-forme nano-biotechnologies

Articles & Dossiers | Fiches | Infrastructures | Santé & sciences du vivant | Nanomédecine | Nanosciences


PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE

Plate-forme nano-biotechnologies

​La plateforme Nanobiotechnologies est installée sur une surface de 5500 m² et regroupe toutes les compétences nécessaires à la mise au point de dispositifs médicaux plus performants, moins invasifs à basse consommation énergétique.

Publié le 23 novembre 2021

​Présentation de la plate-forme nano-biotechnologies

La plateforme Nanobiotechnologies est installée sur une surface de 5 500 m² et regroupe toutes les compétences nécessaires à la mise au point de dispositifs médicaux plus performants, moins invasifs à basse consommation énergétique.

La plateforme nano-biotechnologies couvre différents types de systèmes dans une approche « One Health » considérant l’homme dans son environnement et dans son parcours de vie. Ces systèmes s’organisent autour de 4 axes, allant de dispositifs de diagnostic in vitro à des dispositifs portés à la personne, en passant par des outils pour la pharma et la bioproduction, et aux outils pour l’environnement et l’exposome. La plateforme fait appel à différentes technologies de pointe : imagerie et dispositifs optiques non-conventionnels, dispositifs de thérapies innovantes, nano-médecine et vaccination, biomatériaux, capteurs électroniques et électrochimiques, laboratoires sur puces, organoïdes sur puces, IA et intelligence artificielle embarquée.

Cette plateforme comprend plusieurs installations :
  • Salles blanches dédiées à la chimie de surface : traitement de surface, embarquement de réactifs et analyse de surface sur semi-conducteurs, verres et oxydes, métal, plastiques et polymères (petite série).
  • Laboratoires microfluidiques : micro-usinage, packaging et caractérisation.
  • Laboratoires de biologie avec des salles L2 destinées aux cultures bactériennes classe 1 et 2, cultures cellulaires 2D et 3D et échantillons sanguins.
  • Laboratoires d’imagerie optique non-conventionnelle: simulation, bancs de test et caractérisation.
  • Bancs gaz pour la distribution de mélanges gazeux calibrés impliquant des variations d’humidité relative et de T° (CO2, CH4, H2S, BTXE, formaldéhyde, etc.) et banc particulaire.
  • Laboratoires d'électronique pour la conception de capteurs conventionnels ou électrochimiques destinées aux mesures de paramètres physiologiques. (pH, ECG, EEG, SPO2). 
  • Bureau de développement de logiciels de grade 
  • Dispositif médicaux, intégrant des solutions algorithmiques déportées ou embarquées.

CHIFFRES CLÉS :
  • 5 500 m² de locaux dont  2 500 m² de laboratoires et de salles blanches
  • 10 millions d’euros d’équipements
  • 200 collaborateurs
  • 25 brevets déposés chaque année

ÉQUIPEMENTS MAJEURS :
Bâtis de dépôt pour la chimie de surface, Machines de sérigraphie, d’usinage, de découpe, etc.

PARTENAIRES : 
Une trentaine de partenaires industriels dont Fluoptics, Trixell, Horiba…
IMPLANTATION : 
Grenoble, Institut Leti