Vous êtes ici : Accueil > RECHERCHE APPLIQUÉE > RÉSULTATS SCIENTIFIQUES > ​Prix & distinctions du Leti

Articles & Dossiers | Article | Nouvelles technologies


Prix & distinctions

​Prix & distinctions du Leti 

Publié le 27 février 2017

UNE CAMÉRA GAMMA INTELLIGENTE SERVANT À REPÉRER ET À IDENTIFIER DES NUCLÉIDES RADIOACTIFS


L'affiche de Guillaume Montémont montrant comment la gamma-caméra spectrométrique portable du Leti permet de localiser et d'identifier simultanément des radionucléides dans le champ de vision a remporté le prix de la meilleure affiche à ANIMMA 2015 à Lisbonne.

Cette caméra est basée sur une technologie de détection unique associant résolutions spatiale et spectrale à faible coût utilisant une technique de traitement du signal appelée positionnement sub-pixel.

Cette technique a été intégrée à une gamma-caméra en 2013 au Leti. 

PRIX DE LA MEILLEURE PUBLICATION CONCERNANT DES TRAVAUX PORTANT SUR LES CIRCUITS INTÉGRÉS ULTRA-BASSE CONSOMMATION

Les travaux de recherche réalisés sur les techniques innovantes portant sur les circuits intégrés non-volatiles ultra-basse consommation ont reçu le prix de la meilleure publication lors de la conférence ASYNC en 2015. L'article a été co-écrit par Edith Beigné, une chercheuse principale du Leti, et deux partenaires, Eldar Zianbetov du CEA/SPINTEC et Gregory Di Pendina du CNRS/SPINTEC. Leur projet correspondait à une première démonstration de la mise en œuvre de l'élément C non-volatile et demi-tampon, basé sur une technologie hybride qui intègre les technologies magnétiques des CMOS FDSOI de 28 nm et des STT-MRAM de 40 nm. Dans leur projet, l'équipe a mis en œuvre des circuits asynchrones non-volatiles ayant une consommation de fuite quasi nulle, ainsi qu'une autonomie et une heure de réveil quasi-instantanés, et se montrant robustes même dans des environnements d'alimentation électrique instables. 


UN DOCTORANT REMPORTE LE PRIX DE LA MEILLEURE PUBLICATION


La candidate au doctorat, Natalija Jovanovic,
a remporté le prix de la meilleure publication lors de la conférence IEEE SOI-3D-Subthreshold. Dans son article, elle présente les études de recherche menées au Leti concernant l'architecture de conception et les valeurs optimales des états de résistance des bascules bistables non-volatiles (NVFF) à base OxRAM à haute efficacité énergétique et à haut rendement pour les applications ultra-basse consommation impliquant des isolants FD-SOI de 28 nm. Cet article a été co-écrit par son directeur de thèse, Olivier Thomas du Leti, son co-directeur de thèse, le professeur Borivoje Nikolic du centre de recherche Berkeley Wireless et par son directeur de thèse, la professeur Lirida Naviner, Telecom ParisTech. Natalija a obtenu son doctorat en mars 2016. 


L
E PROJET D'ANTENNES RÉSEAU D'ÉMISSION RECONFIGURABLES A REMPORTÉ LE PRIX DE LA MEILLEURE PUBLICATION

L'étudiant en doctorat, Luca Di Palma, a remporté le prix de la meilleure publication lors des Journées Nationales Micro-ondes à Bordeaux pour sont travail recherche, qui a montré comment une nouvelle architecture d'antennes réseau d'émission reconfigurables permet une réduction d'épaisseur de 45 pour cent par rapport aux antennes standards. Cette innovation résulte de l'utilisation de quatre sources focales au lieu d'une seule source et de l'étude de l'impact qu'a cette architecture modifiée sur les performances de rayonnement. L'équipe du Leti fut la première à démontrer cette architecture, qu'elle a établie en tant qu'architecture de premier plan parmi les antennes réseau d'émission. Plusieurs prototypes ont présenté des solutions techniques innovantes ainsi que des performances de pointe.

ROBOTIQUE ET RESSOURCES HUMAINES




Andres Ospina, un étudiant en doctorat en robotique, a remporté le prix Mechatronics lors des rencontres européennes en mécatronique (EMM : European Mechatronics Meeting), pour ses recherches sur un système de détection tactile prêt à être intégré à des petits doigts robotiques ou à des interactions tactiles homme-machine. Ce système innovant est basé sur des capteurs de force MEMs à 3 axes et fournit une surface de détection capable de mesurer la position de contact, les composantes de force et de couple.

ROBERT ESTIVILL STROUD A ÉTÉ RÉ COMPENSÉ  POUR SES 
TRAVAUX DE RECHERCHE SUR LA TOMOGRAPHIE À SONDE ATOMIQUE

Robert Estivill Stroud a remporté le prix savant présidentiel remis par la société de microscopie des États-Unis pour ses travaux de recherche, qui ont montré comment la tomographie à sonde atomique peut être utilisée pour caractériser la composition chimique des dispositifs de nœuds de 14 nm en trois dimensions avec une échelle sub-nanométrique.
Cette avancée fournit des connaissances essentielles sur les distributions dopantes locales dans les dispositifs, principalement le bore qui ne peut pas être obtenu en trois dimensions par d'autres techniques de caractérisation. Cette méthode sera utilisée dans d'autres programmes de recherche impliquant la tomographie à sonde atomique.


UNE PUBLICATION DU LETI PRIMÉE PAR LA SOCIÉTÉ IEEE DES DISPOSITIFS ÉLECTRONIQUES



Une équipe de six scientifiques du Leti a remporté le prix Paul Rapport 2014 de la société IEEE des dispositifs électroniques lors de la réunion plénière IEDM 2015 pour leur article sur la technologie CMOS avancée.

L'article intitulé "Top-Down Fabrication of Epitaxial SiGe/Si Multi-(Core/Shell) p-FET Nanowire Transistors" est paru dans le numéro d’avril 2014 des transactions IEEE sur les dispositifs électroniques. 

Sylvain Barraud, Jean-Michel Hartmann, Virginie Maffini-Alvaro, Lucie Tosti, Vincent Delaye et Dominique Lafond étaient les membres de cette équipe.

LES PARTENAIRES DU LETI ET INTERNATIONAUX REMPORTENT LE PRIX DE LA MEILLEURE PUBLICATION LORS DE LA CONFÉRENCE ECOC 2015

Jean-Marc Fedeli a co-écrit l'article intitulé     
« Monolithic Integrated Reflective Polarization Diversity SOI-based Slot-Blocker for Fast Reconfigurable 128 Gb/s and 256 Gb/s Optical Networks », qui a remporté le prix décerné en mémoire du professeur Harm Dorren lors de la conférence européenne sur la communication optique (ECOC) 2015.

Les autres auteurs étaient G. de Valicourt, S. Chandrasekhar, J.H. Sinsky, C-M Chang, Y.K. Chen, M.A. Mestre, Y. Pointurierand S. Bigo, Bell Labs, Alcatel-Lucent ; L. Bramerie, J-C Simon, Foton, Université Européenne de Bretagne ; L. Vivien, Institut d'Electronique Fondamentale ; et A. Shen, A. Le Liepvre et G.H. Duan, III-V Lab.

SIMON DELEONIBUS : UNE CARRIÈRE PIONNIÈRE EN NANOTECHNOLOGIE 

Simon Deleonibus, ancien directeur du département des composants et technologie, a été nommé associé de la société électromécanique (ECS) en 2015. Ce prix récompense les percées scientifiques et les réalisations de sa longue carrière.

Au début de sa carrière, il a co-inventé un principe technologique de fiche-contact, qui, dans sa version tungstène, améliore la vitesse et réduit les coûts des microprocesseurs. Cette technologie est utilisée aujourd'hui en tant que processus standard de l’industrie microélectronique.

En 1999, avec son équipe du laboratoire de nano-dispositifs électroniques du Leti, il a obtenu le record mondial pour les transistors les plus petits et son laboratoire a été pionnier dans la réalisation de nombreux modules process permettant et anticipant la future miniaturisation des circuits intégrés.

Il a reçu le grand prix de l'académie française des technologies en 2005, un prix annuel décerné à un ingénieur pour une "innovation, un développement et des preuves majeurs d'exploitabilité par l’industrie". 

En 2006, Simon Deleonibus fut nommé associé de l’IEEE pour ses contributions à la technologie des dispositifs CMOS nanométriques.